Fiche "délais de paiement"

Source : BDF EDUCFI
illustration pour commencer

Lorsque votre entreprise est amenée à accorder un délai de paiement à un client, cela représente un acte commercial mais aussi un effort financier à votre charge, dès-lors que vous-même devez effectuer des règlements (fournisseurs, salaires, charges sociales et fiscales, etc.). S’y ajoute le risque de retards de paiement, voire de non-paiement.

L’entreprise qui accorde un délai de paiement doit donc non seulement s’assurer de la solvabilité de son client, mais aussi disposer d’une bonne assise financière.

La règle numéro un est donc d’éviter de développer des affaires avec de « mauvais clients ».

Vos solutions internes pour maitriser vos délais de règlement

Parmi les solutions dont vous disposez pour compenser vos délais de règlement, la première et la plus importante tient dans votre organisation comptable.

En effet, c'est d'abord à vous d'organiser un système de facturation rapide, et ce dès la prestation ou le travail terminé. Votre client ne sera pas surpris de recevoir la facture, si le travail prévu est achevé.

Vous pouvez dans un deuxième temps, assurer un système de relances sur factures efficace, en mettant en place un suivi calendaire des factures non réglées à temps.

Enfin, il est préférable, dans la mesure du possible de répartir votre activité sur un large éventail de clients, comme il est raisonnable de diversifier vos commandes auprès de plusieurs fournisseurs.

Les solutions bancaires pour pallier vos délais de règlement

Les délais de règlement clients représentant un besoin financier à court terme, ils peuvent se solutionner par une intervention financière à court terme, ponctuelle ou permanente, de la part de votre banque. Il peut s'agir :

  • d'une facilité de caisse, pour pallier un besoin de trésorerie ponctuel et passager,
  • d'un découvert autorisé, pour pallier un besoin de trésorerie permanent ou récurrent,
  • de l'escompte, pour pallier les délais des clients qui vous règlent par effets de commerce,
  • de l'affacturage, pour faire refinancer l'ensemble du poste client devenu trop lourd.

Les délais légaux

Ensuite, il faut connaître les règles en vigueur concernant les délais de paiement, pour ne pas se mettre en infraction vis-à-vis de vos fournisseurs et risquer des sanctions administratives en cas de contrôle.

Pour vos clients, vos conditions générales de vente (CGV) doivent comporter les mentions obligatoires, notamment celles relatives aux conditions de règlement.

En cas de litige

Si vos conditions de paiement ne sont pas respectées (retards de paiement, retenues injustifiées, pénalités abusives, etc.), vous pouvez saisir le Médiateur des entreprises : https://www.economie.gouv.fr/mediateur-des-entreprises

Pour aller plus loin : https://entreprises.banque-france.fr/etudes/les-delais-de-paiement-0